LES OCRES DE ROUSSILLON

Publié le par lapin

Qui n’a jamais rêvé d’aller sur la lune, de se plonger dans ce décors somptueux et minéral qui vous englouti tout entier en vous révélant enfin toute la fatuité d’une humanité se croyant invulnérable et dominante.

 

 

Je ne connais pas la lune, mais cet été, je me suis sentie toute petite face à la majesté de ce lieu que l’on nome « les Ocres de Roussillon ».

Ces carrières à ciel ouvert forment un mélange de pigments jaunes, rouges, verts, noirs, roses blancs qui vous absorbent et vous perdent.

Pour un temps, toute notion de la réalité disparaît pour ne laisser place qu’à la contemplation. Le bruit est banni et seules quelques formes animales vous rappellent que ce lieu se trouve sur terre, en France.

Comme autrefois, les hommes primitifs, j’ai trempé mes mains dans cette matière douce et colorée, j’ai mélangé les teintes et savouré la beauté de la nature. J’ai senti cette odeur si particulière des pins maritimes, omniprésents, des bruyères et de la terre mouillée.

J’ai ramassé du rouge pour en ramener avec moi et ne pas oublier.

 

Si la sérénité existe, je l’ai touché du doigt cet été au milieu de ce gouffre de couleurs.

Publié dans titilapin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gigi 14/09/2006 22:59

Hier,  j'ai pensé à toi Titi, j'ai fait un tit lapin avec une nouvelle pâte ;o)))

Gigi 14/09/2006 00:00

C'est bon à savoir, peut être qu'un jour , nous irons y faire un tour nous aussi!bizzzzz!